Poêle a granules : quel budget prévoir pour votre projet ?

Poêle a granules

Publié le : 04 octobre 20227 mins de lecture

Face à la flambée des prix du gaz et du fioul, de plus en plus de Français se tournent vers des solutions alternatives de chauffage, comme le poêle à pellets. Mais quel budget faut-il prévoir et quel le prix d’un poêle à granulés.

Pourquoi choisir un poêle à granulés pour ses travaux de rénovation ?

Le poêle à pellets est très apprécié lors des travaux de rénovation. Il utilise une énergie renouvelable, le bois. De plus, les granulés que l’on brûle dans ce type de poêle sont fabriqués à partir de chutes de bois compressées. C’est ce qui fait du poêle à granulés un mode de chauffage écologique et économique à la fois. Mais il y a d’autres raisons à son succès. En effet, le poêle à pellets a connu de nombreuses évolutions technologiques et les fabricants ont veillé à en optimiser le fonctionnement. Les dispositifs actuels conviennent parfaitement aux besoins des ménages modernes. Les poêles sont sécurisés et peuvent rester allumés, même en cas d’absence. Ils peuvent par ailleurs être pilotés à distance et vous pouvez les programmer pour adapter la courbe de chauffe à vos besoins. D’autres avancées technologiques expliquent l’engouement actuel pour les poêles à granulés, qui n’ont rien à voir avec les anciens poêles à bois. Ainsi, le mode de recharge en combustible préserve la propreté du logement. La ventilation permet de répartir la chaleur dans la maison, tandis qu’il est possible de choisir un poêle canalisable si l’on souhaite chauffer deux pièces adjacentes avec un seul équipement. Mais quel est le prix d’un poêle à granulés ?

De quoi dépend le prix d’un poêle à granulés ?

Le budget qu’il faut prévoir lors de la rénovation thermique de votre logement dépend en grande partie du choix du chauffage. Afin de réaliser des économies d énergie (d’énergie), vous pouvez opter pour un poêle à pellets. Mais là encore, le budget peut largement varier. Voici quelques critères de prix. En fonction de la taille de votre logement, il vous faudra un poêle plus ou moins puissant. Le prix de votre poêle à granulés dépend pour une large part de cette puissance. Ainsi, pour une maison de 100 m², il faut prévoir entre 6 et 10 kW, selon que le logement est aux normes actuelles, peu ou pas isolé. De même, il faut entre 20 et 50W par m3 à chauffer, là encore en fonction de l’isolation. Pour bien répartir la chaleur dans le logement, il faudrait idéalement que le poêle chauffe un grand espace ouvert, par exemple le rez-de-chaussée d’une maison avec salon, séjour et coin cuisine. La chaleur monte aisément dans les étages dès lors qu’on laisse les portes des chambres ouvertes. Si votre maison est plus compartimentée, il faut vous équiper d’un poêle canalisable, avec des gaines pour chauffer plusieurs pièces. Votre budget est augmenté en conséquence. Exemple de fourchette de prix pour un poêle à granulés 10 kW : Compter entre 1000 et 2000 euros pour un modèle standard. Ajouter environ 500 euros pour la pose par un professionnel.

Autres critères de prix pour un poêle à granulés

D’autres critères de prix sont à prendre en compte lors du choix d’un poêle à granulés. Vos économies d’énergie ne seront pas affectées par l’esthétique, mais il peut s’agir d’un critère important. De plus en plus de Français choisissent de faire du poêle à pellets un élément de la décoration à part entière. Ainsi, vous trouverez chez les fournisseurs des poêles design, par exemple des modèles ronds que l’on peut aisément placer dans un coin de la pièce ou encore au centre de son salon. On peut aussi choisir un poêle à accumulation, en céramique ou en pierre, pour conserver plus longtemps la chaleur. La pose d’un poêle à pellets suppose que le logement soit doté d’une cheminée. Si vous aviez un chauffage au fioul ou au gaz, vous en avez certainement une, qui pourra être réutilisée. Le plus souvent, il sera nécessaire de poser un tubage, pour l’adapter au chauffage bois. Si vous ne disposez pas d’une cheminée, il faudra en faire poser une. La solution la plus simple consiste à choisir une cheminée extérieure. Comptez entre 1500 et 2000 euros pour le matériel et la pose, en fonction de la hauteur nécessaire. Si vous en avez la possibilité, vous pouvez opter pour un poêle à granulés étanche, avec extraction sur ventouse, en façade ou en zone 2. Le prix d’un poêle à granulés étanche est un peu plus élevé. Comme on peut le voir, le budget est variable et il est donc essentiel de s’adresser à un professionnel pour disposer d’un devis détaillé.

Quels aides pour faire baisser le prix d’un poêle à granulés ?

Lors d’une rénovation thermique du logement, vous pouvez bénéficier d’aides. Votre budget s’en trouvera allégé. Le poêle à pellets est éligible à MaPrimeRenov et aux chèques CEE. Vous pouvez ainsi bénéficier de plus de 3000 euros d’aides, à condition de faire réaliser les travaux par un professionnel RGE. Pourquoi ces aides ? Parce que le poêle à granulés est un mode de chauffage écologique, qui participe au plan de transition énergétique. Le bilan carbone du poêle à granulés est bon, le dispositif rejette peu de gaz à effet de serre dans l’environnement. De plus, les pellets sont produits en France et ne nécessitent pas l’utilisation de produits chimiques lors de leur fabrication. Comment savoir à quelles aides vous avez droit pour faire baisser le prix de votre poêle à granulés ? Normalement, le professionnel à qui vous vous adressez pourra vous renseigner et vous assister dans la constitution du dossier Il devra aussi vous fournir différentes attestations. Mais vous pouvez aussi vous informer sur le site officiel de MaPrimeRenov.


Plan du site