Les caractéristiques de la climatisation solaire

Publié le : 15 février 20214 mins de lecture

Grâce à l’avancée technologique incessante, il est désormais possible de combiner climatisation et fourniture d’énergie. La climatisation solaire regroupe les systèmes qui associent la fonction de refroidissement d’une pièce et de production d’énergie à l’aide des panneaux photovoltaïques. Quelles seraient donc les différentes caractéristiques de ce système révolutionnaire ?

Définition et fonctionnement d’une climatisation solaire

Par définition, la climatisation solaire correspond à l’ensemble des systèmes de climatisation qui fonctionnent grâce à l’énergie dégagée par le soleil. Ce dernier constitue donc la ressource énergétique primaire de ces appareils. Pour procéder à l’installation d’un système de génération de froid à l’aide de l’énergie solaire, vous pouvez choisir entre 2 grands principes. Le premier se traduit par la mise en place d’un système de compression mécanique en installant un climatiseur classique et des panneaux solaires photovoltaïques qui alimentent le climatiseur. Le second principe repose sur la mise en place d’un système de compression thermique qui s’effectue via l’installation d’un climatiseur à absorption, d’un climatiseur d’adsorption et de panneaux solaires thermiques.

Climatisation solaire : les caractéristiques

Les climatiseurs solaires sont des pompes à chaleur air/eau, eau/eau ou encore air/air. Ils sont associés à des panneaux solaires qui se trouvent devant un logement ou sur un toit. La climatisation solaire sert à climatiser, mais également à chauffer lorsqu’il fait froid. Afin de servir de climatiseur, la technologie permettant de consommer des calories pour la production de la chaleur devient inversée.

À vrai dire, pour produire de la fraîcheur, la chaleur à l’intérieur est dégagée vers l’extérieur. Ainsi, la température diminue de 3-4 degrés. Pour une climatisation efficace, il est impératif d’habiter dans une région assez ensoleillée. Pour en être sûr, il convient de faire appel à une étude de faisabilité. Il faut admettre que l’investissement au départ s’avère être assez conséquent, car le prix varie selon plusieurs facteurs à savoir la technologie optée, la puissance et le rendement.

Les trois modèles de climatiseurs solaires

Généralement, il existe trois modèles de climatiseurs solaires. En premier lieu, vous avez les climatiseurs solaires air/air qui puisent les calories à l’extérieur afin de les diffuser dans vos différentes pièces. Les calories situées dans l’air à l’intérieur sont donc propulsées à l’extérieur. Ensuite, il y a le climatiseur solaire air/eau qui puise les calories essentielles à la génération de chaleur dans l’air. Cette pompe à eau les restitue par la suite à l’aide d’un réseau d’eau. La climatisation n’occupe donc qu’une fonction de complément. Enfin, le troisième modèle correspond au climatiseur solaire eau/eau. La climatisation solaire via ce système est nommée géothermie. Autrement dit, la chaleur est générée via les ressources du sous-sol, plus précisément à l’eau des nappes phréatiques. Elle est ensuite « rendue » grâce à un réseau d’eau. Il s’agit donc d’une installation complète incluant la fonction de climatisation.

Plan du site