La maintenance corrective, c’est quoi ?

Publié le : 18 avril 20225 mins de lecture

Dans la plupart des entreprises aujourd’hui, la maintenance informatique est une action et une tâche très nécessaire pour maintenir le système informatique en fonctionnement. Cette maintenance comprend différents éléments, car elle est d’une importance fondamentale pour la productivité de l’entreprise. D’ailleurs, il existe plusieurs services qui proposent ce service de maintenance informatique. Et si cela est nécessaire, une maintenance corrective s’impose. Qu’est-ce que la maintenance corrective ? Si vous souhaitez en savoir plus, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin. 

Qu’est-ce que la maintenance corrective ?

Il s’agit d’une maintenance informatique qui intervient en cas de dysfonctionnement ou de panne informatique. Le but de cette intervention corrective est de résoudre les problèmes au sein d’une entreprise pour faire fonctionner le matériel informatique. Le technicien de maintenance peut effectuer différentes actions au moment de la réparation. En effet, il peut faire une mise à jour de certains logiciels ou d’un système d’exploitation, une installation d’un antivirus avec le nettoyage du système. Il peut également procéder à la modification des paramètres d’un appareil et au redémarrage d’un logiciel ou d’un équipement. La maintenance corrective est souvent associée à la maintenance curative car ces deux termes peuvent être utilisés pour le même type d’intervention. Et la différence entre la maintenance corrective et curative réside dans l’objectif de la réparation. Si la première s’intéresse à une solution sur une mesure temporaire, la seconde agit sur le long terme. Il existe deux différent type de maintenance corrective : la maintenance corrective immédiate et la maintenance corrective différée. La première est un type d’intervention effectuée dans l’urgence pour remettre en état le matériel informatique affecté par la panne. La seconde est un type de maintenance corrective qui est souvent reportée du fait de l’insuffisance des ressources telles que les finances, les fournitures et la main-d’œuvre. 

Quelles sont les anomalies qui nécessitent une maintenance corrective ?

Le processus de la maintenance curative ou corrective est  utilisé pour corriger les incompatibilités ou les dysfonctionnements des logiciels. En principe, son objectif est de réduire les temps d’arrêt des systèmes de production. Cette méthode comprend à la fois des actions correctives et curatives, permettant de supprimer les sources de bugs et de défaillances rencontrées. Et elle est donc demandée dans les cas où l’inactivité de l’équipement ne présente qu’une contrainte de sécurité minimale et n’a pas d’impact sur la production. Pour résoudre les problèmes, une analyse et un audit approfondis du matériel informatique sont absolument nécessaires. Et si nécessaire, le technicien de maintenance élabore un projet d’installation de l’équipement pour pallier les défaillances causées par les pannes. En général, la maintenance corrective est une solution appropriée pour résoudre les problèmes mineurs et ponctuels d’une panne.

Quels sont les avantages et inconvénients de la maintenance corrective ?

Le premier et le plus important avantage de la maintenance corrective est sa capacité à réduire la quantité de maintenance d’urgence qu’une entreprise génère, puisqu’elle peut être effectuée en temps opportun. Comme la maintenance corrective est hiérarchisée et programmée, elle peut réduire les temps d’arrêt en aidant les techniciens de maintenance à réparer les dommages avant que des retards de production ne se produisent. Lorsque les problèmes peuvent être identifiés, la maintenance corrective peut être un succès majeur pour la sécurité des employés. Associée à la maintenance préventive, elle peut prolonger la durée de vie des actifs d’une entreprise. Toutefois, une dépendance excessive à l’égard de la maintenance corrective peut entraîner des inconvénients, notamment l’imprévisibilité. L’équipement sera très imprévisible à long terme si vous ne pouvez pas le réparer lorsqu’il tombe en panne. En outre, les problèmes plus profonds ne sont pas vraiment reconnus et ne peuvent donc pas être corrigés.

Plan du site